LA SAISON 2020
Téléchargez la plaquette

2020, « pour l’amour du baroque »[1]

 

En 2020, les Musicales reviennent à leurs premières amours : la musique baroque, une musique des origines qui, malgré son ancienneté, garde une éternelle jeunesse. Sa structure relève des mêmes codes que le jazz ou la variété : le groupe rythmique, l’improvisation, la liberté d’interprétation. Elle s’ouvre sur des pratiques actuelles de la musique, en lien avec la danse et le théâtre chanté.

Au printemps, trois dates préfigureront ce thème : le fulgurant SpiriTango Quartet qui nous plongera dans les rythmes endiablés de Piazzolla ; le spectacle « Une jeunesse à Paris », animé par la chanteuse Marie Perbost (nouvelle Victoire de la Musique 2020), qui allie le chant, le théâtre et ses talents protéiformes ; la mezzo-soprano Catherine Trottmann, superbe étoile du monde lyrique, fera se croiser l’opéra bouffe et l’esprit jazzy de Bernstein.

Pendant l’été, le baroque sera au cœur de réjouissances exceptionnelles. Patricia Petibon, dans un récital décapant alliant magnificence, humour et émotion, sera accompagnée par un remarquable « big band » baroque, la Cetra. L’éminent chef anglais Jonathan Cohen, connu pour son exigence musicale novatrice, dirigera son ensemble Arcangelo – parmi les meilleurs en Europe – et l’excellente soprano Mary Bevan. Il révélera pour nous un Haendel inédit et toujours aussi séduisant. La violoniste Geneviève Laurenceau, à la tête de son pétillant ensemble Smoking Joséphine, renouvellera la forme du concert classique dans les Quatre Saisons de Vivaldi. L’ensemble Il Pomo d’Oro qui parcourt le monde, auréolé de prix, proposera, en compagnie de la jeune et brillante mezzo-soprano Éva Zaïcik, un programme vénitien dont la beauté n’a n’égale que celle de la cité des Doges. L’ensemble Café Zimmermann, conduit par la claveciniste Céline Frisch dont la réputation n’est plus à faire, démontrera pour nous l’exemplarité de ses interprétations de Bach. Le duo Hoza nous offrira enfin une version « pop » et délicieusement intimiste du récital baroque.  

Nous accueillerons aussi, en collaboration avec le festival du film Italien à Ménerbes, la première française du film La Prima Donna, réalisé par Tony Saccucci, qui raconte le parcours extraordinaire et tragique de la première directrice d’opéra de l’histoire.

Un festival est un évènement global qui doit enrichir nos émotions et nos esprits. C’est pourquoi nous organisons des rencontres conviviales avec nos artistes et des spécialistes du thème choisi. Ces rendez-vous sont coordonnés par Paulina Nourissier. Nous avons ainsi convié Jean-Michel Dhuez de Radio Classique, la journaliste Dominique Boutel, les écrivains Patrick Barbier et Gérard Kurkdjian, la fondatrice de l’association Musique & Spoliations, Pascale Bernheim, et le musicologue et traducteur Laurent Slaars.  

La liste de nos partenaires s’élargit ; nous nous réjouissons d’accueillir France 3, France Bleu Vaucluse et France Musique. Enfin, nous nous félicitons du soutien renouvelé de la municipalité d’Apt grâce à laquelle nous organisons des concerts au cœur la ville, nous adressant ainsi à un très large public dans le but de partager nos passions trentenaires. Quant à la collaboration commencée il y a deux ans avec le conservatoire du pays d’Apt, elle nous permet de toucher les plus jeunes, le futur public des Musicales.

 

 

[1] Titre du dernier ouvrage de Patrick Barbier (Grasset, 2019)

© 2018 Les Musicales du Luberon. Site créé par IMAJOR

  • Les Musicales du Luberon
  • Les Musicales du Luberon