Quand on célèbre la Femme, le nom de Marie vient immédiatement à l’esprit. Marie, la mère de Dieu, « Porte de la Lumière étincelante », « porteuse de celui qui porte l’univers ». Les prières à Marie glorifient une femme unique et multiple : une jeune fille en fleurs comme dans les rites païens antiques, une mère éplorée se lamentant sur la mort de son enfant unique ou encore la génitrice sur Terre de Dieu le Fils intercédant pour l’humanité. Les musiciennes d’Irini se font ici l’intermédiaire entre l’inspirante Marie et nous, les hommes et les femmes qui écoutons ces chants célestes qui nous rappellent nos racines méditerranéennes.

PROGRAMME

Chants de deuil, Asie Mineure

Livre Vermeil de Montserrat, Espagne, xive s.

Laudario di Cortona, Italie, xiii e s.

Extrait de l’Acachiste, Byzance, xiii e s.

Chant traditionnel, Dodécanèse

Extrait de la Liturgie de Saint-Jean Chrysostome

Psaume, chant de moniales, grec orthodoxe

Hymne maronite du Vendredi Saint

Litanie d’appel de la pluie, Chypre

 

Les trois chanteuses d’Irini incarnent cette Marie éblouissante dans un itinéraire allant de Byzance à Chypre, de la Grèce au Liban ou à la Syrie, de l’Espagne à l’Italie. Grâce à elles, ce répertoire n’est plus l’apanage des seuls chercheurs en musicologie. Elles nous offrent ces chants qui sont d’une grande beauté planante et nous font voyager vers la vision transfigurée de la Femme universelle.

 

Lila HAJOSI

Formée dans les conservatoires de la région, elle est reçue en 2015 à la Haute École de Musique de Lausanne. En 2017, elle reçoit un Premier Prix d’Art Lyrique à Marseille et participe à l’Académie du Centre Internacional de Música Antiga (CIMA) sous la direction de Jordi Savall. L’année 2018 la récompense du Prix Jeune Espoir Dussurget et elle devient artiste en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth auprès de José van Dam et Sophie Koch. L’année suivante, elle intègre la Capella Reial de Catalunya de Jordi Savall. Son répertoire va des musiques sacrées du Moyen Âge à la création contemporaine. Elle se produit en récital ou dans des productions d’opéras.

 

Julie AZOULAY 

Après plusieurs voyages en Asie et de nombreuses rencontres l’ayant initiée aux cultures musicales en Méditerranée, Julie Azoulay obtient un diplôme en art-thérapie où elle expérimente la voix comme outil thérapeutique. Spécialisée en improvisation vocale, elle crée L’Atelier de la voix à Arles en 2010, dédié à la transmission des pratiques vocales. Elle crée aussi un duo de danse et de chant improvisé avec la danseuse Sofie Dubs. C’est avec Henri Agnel qu’elle se forme aux musiques de la Méditerranée. Elle compose dans le cadre de l’ensemble L’Ivre.

 

Marie PONS

Formée à la Maîtrise des Bouches-du-Rhône, elle entre dans la Troupe Lyrique Méditerranéenne où elle devient soliste. Elle chante le rôle de Carmen à 22 ans. Au Conservatoire de Marseille, elle obtient un prix d’art lyrique mention très bien à l’unanimité. Elle est engagée par le festival Jeunes Talents de Salon-de-Provence, Marseille Concert, le Chœur de Chambre de Provence, Asmara, Ad Fontes, les Chœurs de l’Opéra de Toulon, notamment sous les directions de Jan Heiting et Samuel Coquard. En 2017, elle est finaliste régionale du concours Voix Nouvelles et en 2018, la compagnie Place à l’Opéra lui donne un premier rôle, tout comme l’Ensemble Télémaque pour Carmen cette année.

Tarif unique 20€, Tarif enfant (-18 ans 5 €)

Pour réserver : Annick Chapelain-Zonta

04 90 72 68 53 - musicalesluberon@wanadoo.fr

© 2018 Les Musicales du Luberon. Site créé par IMAJOR

  • Les Musicales du Luberon
  • Les Musicales du Luberon