Montgeroult – 10 Études

Mozart – Fantaisie K. 475 en do mineur

Montgeroult – Fugue n° 1 en fa mineur

Mendelssohn – Prélude et Fugue op. 35 n° 1 en mi mineur

Montgeroult – Thème varié dans le genre moderne

Mendelssohn – Variations sérieuses op. 54

 

On peut mesurer le talent d’un artiste à l’aune de celui d’un autre. C’est à cet exercice qu’Edna Stern se prête, en comparant plusieurs œuvres de Montgeroult à des œuvres de son jeune ainé qu’elle vénérait, Mozart, ou à celles de compositeurs qu’elle préfigura, notamment Mendelssohn. Edna Stern réunit toutes les qualités pour opérer les rapprochements. Outre qu’elle est une spécialiste unanimement reconnue de cette compositrice, ses interprétations de Mozart et des romantiques ont aussi reçu toutes les louanges de la critique. Elle est aussi une pédagogue de haute volée dont les commentaires passionnés amplifient l’enchantement du public. 

Elle nous apprendra qu’Hélène de Montgeroult fut la première à utiliser la forme dénommée « Étude ». Elle en a signé 114 avec l’intention de « faire chanter » les difficultés d’ordre technique. Les romantiques partageaient son approche. Avec Mozart, les proximités sont saisissantes : en témoigne la célèbre Fantaisie composée en 1785 pour une élève dont la richesse, les variations tragiques ou allègres et la musicalité ont servi de modèle à la française.

Dans la fugue n° 1, elle reprend le principe de cette forme devenue désuète et lui applique l’esthétique musicale et stylistique de son temps. Plus tard, Mendelssohn fera de même avec ses Préludes et Fugues op. 35. Avec les Variations dans le genre moderne, elle se montre fascinante et visionnaire, au carrefour des styles évoluant vers une esthétique rappelant les compositeurs, encore nouveaux-nés, tels que Mendelssohn dont les Variations sérieuses présentent des parentés avec celles de la marquise.

Tarif normal 25 € - adhérent 20 € - enfant (-18 ans) 5 €

© 2018 Les Musicales du Luberon. Site créé par IMAJOR

  • Les Musicales du Luberon
  • Les Musicales du Luberon