« Bon Dieu, la voilà terminée, cette pauvre petite messe. Est-ce bien de la musique sacrée que je viens de faire, ou bien de la sacrée musique ? » écrit Rossini à propos de sa « Petite Messe Solennelle ». Sous la direction de Samuel Coquard, cette œuvre sera donnée dans sa version d’origine, avec deux pianos et un harmonium. Karine Deshaye et Delphine Haidan, que nous aurons applaudies deux jours avant, illumineront de leur présence cette nouvelle production.  

Gioacchino Rossini (1792 - 1868) – Petite messe solennelle

Composée en 1863, La Petite messe est l’œuvre la plus importante de la dernière période de Rossini, c'est-à-dire de ses dernières 40 années ! Retiré de la vie musicale, le musicien reçoit cette commande à 71 ans. « Petite » en raison de son absence de pompe et son effectif (4 solistes, un chœur mixte, deux pianos et un harmonium) et « solennelle » par ses dimensions et sa ferveur, cette œuvre frappe par son expression simple, intimiste, autant que par sa diversité stylistique.  En effet, un éclectisme audacieux fait alterner chœurs religieux, bel canto, piano romantique, style fugué, harmonie chromatique, le tout émaillé d’innombrables trouvailles. Sans aucun doute le testament musical du compositeur. 

Bastien RIMONDI, ténor

Parallèlement à des études de piano classique et jazz au Conservatoire de Narbonne, Bastien Rimondi suit, enfant , un cursus de Maîtrise dans la classe d’Agnès SIMONET.

À 15 ans, il intègre la classe de chant lyrique de Danièle Scotte. L’année suivante il fait la rencontre de Michel Wolkowitsky auprès duquel il perfectionne sa technique vocale et son art du chant dans le cadre de l’Atelier lyrique de l’Abbaye de Sylvanès, Centre culturel de rencontre.

En 2014, il rentre au CRR de Toulouse dans la classe de Jacques SCHWARZ et Inessa LECOURT, il y obtient en 2017 son Prix de Chant lyrique mention très bien.

En 2017, il est admis au Conservatoire Nationale Supérieure de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Frédéric GINDRAUX. En novembre de la même année, il obtient le 1er Prix au IXe concours international d’interprétation de la Mélodie Française de Toulouse avec Timothee HUDRISIER au piano. 

© 2018 Les Musicales du Luberon. Site créé par IMAJOR

  • Les Musicales du Luberon
  • Les Musicales du Luberon